“Je ne suis pas souffrant, je suis juste abasourdi” – Le témoignage de Stéphane

 

Nous en parlions dans notre article “Douleurs : comment l’ostéopathie peut-elle vous aider ?”, nombreux sont nos clients venant consulter pour une ou plusieurs douleurs. La douleur est alors une “porte d’entrée” permettant au patient de prendre soin de lui et à l’ostéopathe de poser un diagnostic…

 

Quand le mal-être est plus fort que la douleur…

Toutefois, nous ne parlons pas assez souvent de tous les patients que nous accompagnons venant pour un étrange sentiment de “passer à côté de leur vie”, de mal être social, relationnel, physique ou psychique.

 

Nos patients sont alors enfermés dans une expression que nous entendons malheureusement trop souvent “tu as tout pour être heureux(se)”.

 

Cette phrase si forte émotionnellement, bien que dénuée de sens, retarde la consultation chez nous, agrandissant ce sentiment de désespoir, de solitude et la culpabilité de “devoir aller bien”.

 

 

A cela s’ajoute les diktats des réseaux sociaux donnant l’impression que tout va bien, que les gens sont heureux et que l’on est parfois si seul dans ce mal-être…

A l’heure de la spontanéité, de la vitesse effrénée, du bonheur imposé…

Quelle place pour se recentrer sur soi ? Pour prendre du temps ? Pour accepter qu’on peut être abasourdi, même quand nous sommes censés “aller bien”.

 

 

Aujourd’hui Stéphane se livre et témoigne…

Stéphane a subit une importance opération cardiaque. Il a souhaité témoigner, se livrer, pour changer, faire changer les choses…

 

A la manière du colibri qui apporte sa petite goutte d’eau pour éteindre un incendie ; le témoignage de Stéphane permettra peut-être de montrer un nouvel horizon possible…

 

“Vous êtes jeune et en pleine forme”…

“La chirurgie cardiaque que je m’apprêtais à subir m’avait été annoncée comme une simple formalité : « Vous êtes jeune, en pleine forme, tous les voyants sont au vert ».

 

Inévitablement, cela ne fut en réalité qu’une suite de complications, d’effets secondaires et de semaines supplémentaires à l’hôpital.

Un choc physique : oui ! Mais surtout ce sentiment étrange…

 

“En dépit du choc physique et de l’épuisement général, un sentiment plus abstrait dominait : j’étais abasourdi. La violence de la douleur m’avait laissé stupéfait.

 

À 49 ans, j’osais à peine sortir dans la rue de peur que l’on me bouscule. Même chez moi, tous mes gestes étaient lents, appliqués et prudents. Quand je devais en parler, le même mot revenait : j’allais mieux, je n’étais pas souffrant, j’étais abasourdi.

 

Stéphane décide de consulter son ostéopathe pour donner une explication factuelle

“En venant consulter, j’ai voulu exposer de manière concise et factuelle les conditions de l’opération, en faisant abstraction de ce sentiment plus délicat à exprimer.”

En effet, l’ostéopathe est si souvent connu pour régler des problèmes urgents de douleurs, de blocages, qu’il est parfois difficile de le consulter quand le corps physique semble aller bien…

 

Mais au-delà des faits…

“Après quelques minutes d’examen, Pierre de Chauvigny est allé à l’essentiel : « Votre corps est sidéré ».

 

C’était exactement mon sentiment. Mais qui débarque dans un cabinet en proclamant « Bonjour, mon corps est sidéré » ?

 

En une séance, j’ai senti que la machine se remettait en marche. Comme si mon corps avait besoin d’être rassuré.

 

 

 

“Tu es encore vivant !”

 

Moi qui était venu accompagné par peur de reprendre le métro seul pour la première fois, je suis rentré à pied, le long des boulevards, d’un pas assuré et constant.

 

Tout mon corps avait reçu le message : “Tu es encore vivant” !

 

A quoi sert l’ostéopathie ?

L’ostéopathe soigne des dysfonctionnements du corps qui perturbent notre équilibre sous toutes ses formes (physique, psychique, moral…).

L’ostéopathe est un homme ou une femme qui prend le temps de comprendre son patient en utilisant ses symptômes pour donner du sens à ce qu’il vit et lui faire passer une étape douloureuse.

 

Et vous, comment vous sentez-vous dans votre vie ?

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial