La consultation s’articule en trois temps :

L'anamnèse

L’anamnèse est le temps où l’ostéopathe prend soin de connaître le fonctionnement de votre corps grâce à des questions relatives à votre histoire médicale et à vos douleurs. Ces questions ouvertes vous permettent aussi de comprendre comment la douleur s'est mise en place. Vos examens médicaux sont précieux, l’objet de l’anamnèse étant d’établir une hypothèse de diagnostic ostéopathique pour vérifier que votre douleur peut être soignée par l’ostéopathe.

Nous vous remercions de bien vouloir apporter tous les examens complémentaires dont vous disposez (imagerie médicale, résultats d’analyses biologiques, carnet de santé) lors de votre consultation.

Les test médicaux et ostéopathiques

Des tests sont pratiqués afin de déterminer le tissu en souffrance et de préciser la raison du dysfonctionnement. À cette étape, l’ostéopathe peut, si besoin, vous orienter vers un autre professionnel de santé pour effectuer des examens complémentaires ou obtenir un avis.

L’objet de cette étape est de définir l'origine de votre douleur et sa configuration.

Le traitement ostéopathique

Il constitue l’étape-clef de votre consultation. L’ostéopathe définit un plan de traitement et vous soigne à l’aide de différentes techniques. Les traitements ostéopathiques mobilisent les structures anatomiques : os, muscles, viscères et fascias. Les différentes techniques ostéopathiques (structurelles, fasciales, viscérales ou crâniennes) respectent toutes le principe de non-douleur.

La consultation ostéopathique peut engendrer de la fatigue et nécessiter un temps d’adaptation de 24 à 48 heures.

Vous savourerez les bienfaits de votre traitement ostéopathique après cette courte période d’adaptation, pendant laquelle le corps se réajuste.

 


 

Quand consulter ?

L'ostéopathie est une thérapie manuelle holistique qui traite les causes des dysfonctions afin d'améliorer la santé. Elle est à la disposition de tout un chacun suivant son âge et sa condition. Ses domaines d’intervention de sont larges et il serait fastidieux de chercher à en dresser une liste exhaustive. L’ostéopathe s’adapte toujours à son patient et lui propose des traitements manuels indolores en fonction de son état de santé et également de son mode de vie.

Les domaines d'intervention sont élargis à chaque cas, chaque situation

Adulte, enfant, adolescent, femme enceinte... Les champs d'action de l'ostéopathie ne sont pas restrictifs.

Chez l'adulte

L'ostéopathie traite l'origine de nombreux troubles fonctionnels. Les domaines d'interventions possibles sont vastes :  

  • Maux de tête (migraine, céphalée, douleur orbitaire, vertige…)
  • Dysfonctions ORL (problème auditif et d'équilibre, ronflement, déglutition…)
  • Dysfonctions visuelles (diplopie, astigmatisme)
  • Dysfonctions respiratoires et cardiaques
  • Troubles digestifs (ballonnement, constipation ou diarrhées chroniques, anorexie, boulimie…)
  • Dysfonction urinaire (miction urgente)
  • Troubles gynécologiques et hormonaux (infertilité)
  • Douleurs squelettiques et de l’appareil locomoteur
  • Troubles du sommeil (apnée, bruxisme)
  • Règles douloureuses et ménopause chez la femme
  • Séquelles de traumatisme et post-opératoire (accident, adhérence cicatricielle)

Chez la femme enceinte

Pendant la grossesse, la femme enceinte est soumise aux changements d’équilibres de son corps, au fur et à mesure que grandit son bébé. L'ostéopathe permet d’ajuster l’équilibre corporel de la maman et de son enfant à naître. L'ostéopathie est un complément au suivi du gynécologue-obstétricien ou de la sage-femme.

  • Migraines
  • Mal de dos (sciatiques, lumbagos)
  • Nausées et vomissements
  • Brûlures d’estomac (reflux gastro-œsophagien)
  • Bébé trop bas, ventre tendu ou asymétrique, malformation utérine
  • Fuites urinaires
  • Varices, jambes lourdes

Chez le nourrisson

Le traitement ostéopathique chez les nouveau-nés permet de corriger certains traumas liés à la naissance pour assurer un meilleur développement et une croissance sereine de votre bébé.  

  • Enfant prématuré
  • Accouchement dystocique (Césarienne, ventouses, forceps, expression abdominale)
  • Plagiocéphalie (déformation crânienne)
  • Troubles du sommeil
  • Troubles ORL (otites, rhinites, asthme…)
  • Troubles digestifs (régurgitations, coliques, constipation)
  • Difficultés à téter (succion-déglutition déficiente, langue hypotonique)
  • Hypertonicité ou Hypotonicité

Chez l'enfant

L'ostéopathe équilibre la croissance de l'enfant et un suivi régulier peut prévenir les dysfonctionnements.

  • L'énurésie (pipi au lit)
  • Hyperactivité
  • Certains troubles de la vision
  • Troubles de l'occlusion dentaire (grincements de dents, dysfonctionnements de la fonction de mastication, orthodontie)
  • Onychophagie (fait de ronger ses ongles)
  • Douleurs de croissance
  • Déformation du squelette (scoliose, hyperlordose)
  • Hyperlaxité
  • Suites des immobilisations (plâtre, attelle, minerve)

Chez l'adolescent

L'adolescence entraîne des changements hormonaux qui ont un impact important sur le physique du jeune. L'ostéopathe intervient avec tact et mesure. Le questionnement reste apaisant et respectueux et il encourage le patient à s'exprimer afin de l'accompagner vers plus d'autonomie, de confort et de sécurité. L'ostéopathe favorise chez l'adolescent la compréhension et l'acceptation de son corps en lien avec le motif de la consultation. Il l'encourage à se l'approprier et à mesurer l'intérêt d'en prendre soin.  

  • Troubles du sommeil (cauchemars, angoisse)
  • Stress, anxiété et addictions
  • Troubles de l’attention
  • Troubles des comportements alimentaires (anorexie, boulimie, surpoids)
  • Chocs émotionnels
  • Prévention de troubles psycho (ou) somatiques
  • Trouble obsessionnel-compulsif

Chez la personne âgée

Le vieillissement est un processus progressif. L’ostéopathe accompagne la personne dans son adaptation aux changements physiologiques de son corps afin d’améliorer son quotidien.

  • Après une opération chirurgicale (douleur, cicatrices)
  • Rythmes de sommeil perturbé
  • Troubles cognitifs (troubles de mémoire et d'orientation spatiale)
  • L'arthrose et l'ostéoporose
  • Perte d'équilibre et vertige
  • Douleurs vertébrales et arthritiques
  • Douleurs sciatiques et neurologiques
  • Ronflement

Chez le sportif

L'ostéopathe intervient pour optimiser la préparation, améliorer la performance, soigner les blessures et permettre au corps une meilleure récupération.  

  • Après un traumatisme : choc, chute…
  • Entorses et tendinites
  • Essoufflement après l'effort
  • Stress, angoisse, panique
  • Douleurs articulaires (cou, épaule, coude, poignet, main, dos, hanche, genou, cheville, pied)
  • Perte de mobilité
  • Douleurs à l’effort (point de côté, gêne respiratoire)
  • Problème de mauvaise récupération

Chez le musicien

Sollicités par les mouvements répétitifs, les musiciens souffrent souvent de TMS (Troubles Musculo-Squelettiques). L'ostéopathe intervient pour soulager la douleur, améliorer le fonctionnement des structures sur-sollicitées et trouver un meilleur équilibre postural.  

  • Hypermobilité articulaire
  • Douleur orofaciale
  • Périarthrite scapulo-humérale
  • Torticolis, spasmes musculaires
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial