Comprendre (enfin !) la différence entre Kiné et Ostéopathe

Parmi les questions les plus fréquentes qu’on nous pose chez Clinic Ostéo : Quelles différences entre Kiné et Ostéopathe ? Ces deux métiers étant des spécialités de contacts manuels, ils sont très souvent confondus. On fait le point !

 

Quel est le rôle d’un Kiné ?

Pour faire la différence entre Kiné et Ostéopathe, il est important de savoir ce que fait le Kiné.

Il est toujours difficile de devoir résumer un métier en quelques lignes. Souvent, les séances de Kiné sont prescrites par votre médecin traitant pour rééduquer une zone précise (le coude, le genou, le dos…). Votre médecin peut aussi vous prescrire des séances de kiné suite à un accident ou un choc.

 

Le Kinésitérapeuthe va lors agir sur cette zone pour lui donner un maximum d

e mobilité et de souplesse.

 

Notamment par des techniques de massages, de musculation ou grâce à des appareils (électro-stimulation, ultra-sons..) il va donner une souplesse maximum de la zone à traiter, localement.

Une fois la zone douloureuse traitée, le kiné réintègre la zone dans le schéma corporel global (musculation, conseils en hygiène de vie, alimentation, hydratation…).

 

Quel est le rôle d’un Ostéo ?

Pour faire la différence entre Kiné et Ostéopathe, il est important de savoir ce que fait l’Ostéo.

 

L’ostéopathe cherche à harmoniser le corps dans son ensemble.

 

Vous avez certainement entendu dire quelqu’un que son mal de dent avait provoqué des maux de dos ou que sa cheville était responsable d’une lombalgie !

Dans cet exemple, que va faire votre Ostéopathe ? Il va intégrer le système “cheville” et le système “lombaire” afin que l’information neurologique et mécanique traverse les deux systèmes ensemble et qu’ils interagissent. On ne va pas travailler la cheville d’un côté, puis les lombaires dans une autre séance.

 

Différences Kiné et Ostéopathe

On ne travaille pas les systèmes chacun de leur côté, ni l’un après l’autre mais bien ensemble, pour qu’ils apprennent à (re) communiquer ensemble.

Aujourd’hui, de nombreux métiers liés à la santé ont la possibilité de suivre une formation d’ostéopathie liée à leur métier (sage-femme, médecin généraliste…). L’ostéopathe exclusif, comme nous le sommes chez Clinic Ostéo, ne fait “que” de l’ostéopathie. C’est à dire qu’on ne relie pas nos connaissances à une spécificité du corps mais bien à la globalité de notre santé.

 

Différences Kiné et Ostéopathe
Questions de début d’entretien, écoute et échanges

 

Lorsque vous vivez un évènement traumatisant pour le corps : accident, grossesse, accouchement, choc émotionnel, choc physique (…), votre ostéopathe prend en compte l’ensemble du corps pour le rééquilibrer. Ainsi, toutes les zones du corps seront en équilibre les unes par rapport aux autres.

Prenons un autre exemple !

Pour une femme ayant accouché par césarienne. Votre ostéo ne masse pas ou très peu la cicatrice. Le kiné ou la patiente sait parfaitement le faire. Par contre, la cicatrice perturbe la transmission des forces lors des mouvements. Quand un tissu a été raccommodé, il a tendance à transmettre les forces de tension différemment (on parle de la “tenségrité” venant du terme “tension”). Votre ostéopathe va donc travailler la neurologie afin que l’information qui va d’une structure à l’autre y aille bien correctement. Cette information passe par les nerfs mais aussi par des structures physiques.

Une cicatrice de césarienne va perturber la transmission des forces en rotation du tronc par rapport au bassin. Dans un mouvement comme un coup de raquette la force qui part du pied pour terminer dans la main (puis raquette et balle) ne peut être transmise correctement car la cicatrice perturbe la transmission de la force.

Différences Kiné et Ostéopathe

 

Votre ostéo agit pour que l’information retrouve son chemin originel et soit moins perturbé par la cicatrice. Celle-ci devient donc une partie intégrante et intégrée de la personne. La force de l’ostéopathie est donc de recréer un chemin qualitatif, une transmission profonde entre le corps et le cerveau pour intégrer cette nouvelle cicatrice et favoriser alors un mouvement facilité en profondeur.

 

L’ostéopathe comprend votre corps et votre être (votre histoire, vos douleurs, les marques du temps et des évènements de la vie…) pour traiter les systèmes corporels les uns avec les autres.

 

 

Souvenez-vous !

Chaque être humain naît avec des réflexes archaïques de protection et de survie. La douleur fait partie de ces réflexes. Notre corps nous alerte quand un rééquilibrage est nécessaire. Votre ostéopathe exclusif, chez Clinic Osteo, travaille avec vos réflexes de protection, notamment via la douleur afin de trouver le chemin de guérison qui sera le plus adapté à ce que vous êtes, à ce que vous vivez.

 

Et une dernière chose !

 

L’objectif de l’ostéopathe est de revenir à la source du problème. On ne traite donc pas uniquement la conséquence (la douleur par exemple) mais bien sa source pour avoir des résultats de long terme.

 

Kiné et Ostéopathe : Deux métiers complémentaires

Ainsi, en plus de la zone traitée par le kiné, votre ostéo va pouvoir prendre de la distance pour comprendre ce qui a pu bouger et se modifier. Ce qui a créé des déséquilibres dans tout le corps.

Voilà pourquoi les médecins conseillent facilement aux jeunes mamans d’aller consulter un ostéo. La jeune maman ne ressent pas forcément tous les déséquilibres causés par l’accouchement. C’est bien à l’ostéopathe de réaliser ce travail avec sa patiente.

 

Ces deux pratiques sont donc tout à fait complémentaires. La kiné pour rééduquer une zone précise et l’ostéo pour une vision globale du corps et du rééquilibrage.

 

 

Pourquoi traiter avec des séances de Kiné et Ostéopathe ?

Pour avoir une complémentarité des approches. Votre ostéo va permettre de comprendre la cause de la douleur pour la traiter en profondeur, le kiné soulagera localement la zone à traiter. Vous souhaitez connaitre les ostéopathes de Clinic Ostéo, suivez-nous par ici

 

Différences Kiné et Ostéopathe Clinic Ostéo

Dans quels cas consulter mon Ostéo ?

  • le schéma orthopédique : entorse, dorsalgie, cervicalgies, douleurs articulaires au genou, à l’épaule, au coude, coccyx, maxillaires, tendinites, lombalgies…
  • le système digestif : flatulences, coliques, constipations, digestion difficile, gastrites, acidité, ballonnements, hernie…
  • le système cardio vasculaire : troubles dans la circulation du sang des membres inférieurs, hémorroïdes, palpitations, oppressions …
  • le système O.R.L et pulmonaires : rhinites, sinusites, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites, bourdonnements, vertiges…
  • états dépressifs, nervosité, stress, spasmophilie, burn-out, anxiété, angoisses…
  • le système neurologique : sciatiques, névralgies, cruralgies…
  • le suites d’un accident (sports, accident de la route…)
  • pour les futures et jeunes mamans : grossesse, accouchement, allaitement…
  • pour les bébés : syndrôme de la tête plate, coliques, reflux, naissance longue…

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial